Économiser temps et argent grâce à cette checklist PPC

par François Painchaud

Le PPC peut être pour bien des marketeurs et décideurs un monde intimidant dans lequel naviguer n’est parfois pas tâche aisée. Pour ne pas faciliter les choses, vous savez très bien qu’une fois votre campagne lancée, le travail est loin d’être fini. Le succès de vos stratégies de PPC dépend en effet de votre volonté et capacité à les optimiser en continu.

Aux nombreux éléments constituants, vos campagnes s’ajoutent une multitude de données fournies par Adwords. Alors, on vous comprend si vous vous sentez submergé sous cette marée d’informations.

Dans cet article, vous trouverez une véritable bouée de secours qui vous permettra d’aborder l’analyse et l’optimisation de vos campagnes PPC plus sereinement.

En effet, que vous soyez un novice du PPC ou un expert confirmé qui aime s’assurer que tout est bien fait, cette checklist viendra vous assister dans la configuration et les contrôles quotidiens, hebdomadaires et mensuels de vos campagnes en ligne.

Vous ne passerez plus jamais à côté d’une information et pourrez ainsi optimiser continuellement votre stratégie de PPC. De quoi faire passer votre ROI de « ok» à « incroyable ! ».

Checklist quotidienne

Vérifier votre budget

Dans l’idéal, vous devriez déjà vous êtes fixé un objectif précis de la somme que vous souhaitez consacrer mensuellement (budget journalier) à vos campagnes de PPC.

Pour être certain d’atteindre ou du moins de ne pas dépasser le montant que vous vous êtes fixé, il est essentiel de mesurer régulièrement les frais engendrés par vos campagnes PPC.

Vous bénéficierez ainsi d’un aperçu sur la progression de vos dépenses et pourrez si cela est nécessaire prendre rapidement des décisions qui vous éviteront tout dépassement budgétaire, tout en gardant un oeil attentif sur votre coût par conversion.

Surveiller vos enchères

Afin de mettre en place des campagnes PPC adaptées à vos objectifs marketing ainsi qu’aux particularités de votre entreprise, Google Adwords vous propose diverses stratégies d’enchères. Vous pouvez entre autres définir vous-même de votre CPC (coût par clic) ou laisser Adwords s’en charger.

Gardez toujours à l’oeil la performance et le coût lié à vos mots-clés. De plus, si vous implantez une nouvelle stratégie d’enchère en cours de route surveillez chaque jour ces effets avant d’éviter toutes mauvaises surprises.

Checklist hebdomadaire

Contrôler le texte de votre annonce

Assurez-vous à nouveau que votre annonce ne contienne aucune faute d’orthographe. Tant que vous y êtes, essayez de penser à d’autres formulations qui pourraient être plus convaincantes ou vous permettraient de vous démarquer de vos compétiteurs.

Testez différentes annonces. Placez vos mots clés dans le texte de l’annonce (dans le titre en particulier) pour montrer aux internautes qu’elle est en rapport direct avec leur recherche.

Le texte de l’annonce doit comporter une incitation à l’action efficace. Examinez régulièrement les performances de vos annonces en surveillant le CTR et coût par conversion. Cela vous permettra d’identifier les annonces les plus pertinentes et d’éliminer celles qui génèrent peu de clics, conversions.

Revoir la configuration générale de votre annonce

Vérifiez bien que vous ciblez la bonne zone géographique et que vos annonces s’affichent bien aux heures les plus optimales, toujours selon les résultats.

Ajouter des mots-clés à exclure

À l’aide du rapport de recherche d’Adwords, identifiez les mots-clés qui ne vous semblent pas être pertinents ou ne vous apportent aucune conversion. Ajoutez-les à votre campagne comme mots-clés à exclure de manière à éviter que votre annonce apparaisse vainement lorsqu’ils sont rentrés. Un exemple de mot clé négatif populaire est “gratuit”.

Ajouter des mots-clés spécifiques

Il est souvent conseillé de commencer par des mots clés en requête large (ou large modifié +), cela permet de diffuser votre annonce auprès d’une audience large. Ensuite, surveillez les performances de vos mots clés au fil du temps.

Si vous constatez que la diffusion de votre annonce est déclenchée par un trop grand nombre de variantes non pertinentes de vos mots clés, essayez d’ajouter des mots clés à exclure. Vous pouvez ensuite choisir un type de correspondance plus spécifique afin d’affiner le ciblage de votre audience.

Consultez le rapport sur les termes de recherche afin d’identifier ceux qui ont été saisis par les utilisateurs ayant vu vos annonces et ajustez les types de correspondance de vos mots clés.

Pour élargir votre liste de mots clés, utiliser l’Outil de planification des mots clés. Il est important de surveiller votre coût par clic pour chaque mots clés. En effet, suivant votre secteur d’activité et le degré de concurrence il est parfois plus judicieux de miser sur des mots clés en requête large, expression exacte ou mot clé exact.

Les expressions exactes et mots clés exacts lorsqu’ils sont bien choisis peuvent être une source de trafic particulièrement intéressante puisqu’ils rejoignent des consommateurs plus avancés dans leur parcours client. Pensez donc à en ajouter régulièrement à vos campagnes PPC.

Mettre en pause les mots-clés peu performants

Une fois par semaine, suspendez vos mots-clés peu performants et observez les variations dans la performance de vos campagnes. Ça ne sert à rien de continuer de payer pour des mots-clés qui ne vous rapportent que peu.

Ajuster vos enchères

Pour un retour sur investissement optimal, il est indispensable de vous assurer que les frais que vous dépensez pour chaque mot-clé soient justifiés par la qualité du trafic qu’il vous apporte. Surveillez donc de près le CPA (référez vous à notre lexique marketing numérique) de chacun d’entre eux et modifiez vos enchères en conséquence.

Revoir les options de correspondances des mots-clés

Plus l’option de correspondance d’un mot-clé est large et plus le trafic qui lui est attribué sera important. Par contre, cela ne veut pas dire que ce trafic sera qualifié et que vos conversions seront plus nombreuses. Choisir l’option « requête large» peut ainsi vous coûter très cher suivant votre secteur d’activité et le degré de concurrence.

Chaque semaine, assurez-vous que l’option de correspondance pour laquelle vous avez opté ne vient pas drainer votre budget.

Checklist mensuelle

Déclarer les gagnants des tests A/B

Les tests A/B sont une pratique incontournable du marketing numérique. Chacun d’entre eux constitue en effet un pas de plus vers l’optimalité de vos campagnes. Pour en profiter pleinement, ne les laissez pas tourner trop longtemps, mais assez pour collecter suffisamment de data.

Chaque mois, vous devriez détenir de suffisamment de données pour identifier la version gagnante des tests A/B. Implantez-la et commencez à penser à de nouveaux éléments de votre campagne que vous pourriez “split tester”.

Mettre en place des nouveaux groupes d’annonces

Chacune de vos campagnes se compose d’un ou plusieurs groupes d’annonces comportant généralement une sélection précise de mots-clés. L’ajout de mots-clés négatifs, spécifiques et le retrait des termes peu performants viennent chaque semaine modifier votre nombre initial de mots-clés.

Afin de garder une certaine cohérence et pertinence, il peut être intéressé de créer de nouveaux groupes d’annonces à partir de ces nouveaux termes ou encore d’en supprimer certains.

Revoir la performance par segment de vos campagnes

Chaque mois, jetez un coup d’oeil à la performance de vos campagnes en fonction des appareils utilisés, de la location ciblée et de l’heure d’affichage. Cela vous permettra d’identifier les segments les plus rentables et d’affiner ainsi votre ciblage.

Optimiser votre page d’atterrissage

Réussite ou échec, l’efficacité de vos campagnes PPC repose grandement sur votre landing page (page d’atterrissage). Il est ainsi primordial de vous assurer que vos landing pages accomplissement bien leur mission de conversion.

De plus, il est important que le texte présent dans vos landing pages soient en rapport avec le texte de vos annonces. Cela va jouer sur votre Score de Qualité et par conséquent sur le positionnement dans google de votre annonce.

Position de l’annonce (Ad rank) = Montant de l’enchère X Score de qualité

Score de qualité :

  • CTR (taux de clic pour l’ensemble des mots clés)
  • Pertinence de l’annonce
  • Convivialité de la page de destination (landing page)

Photo ou call-to-action, modifier certains éléments de votre landing page peut avoir un impact important sur vos résultats. Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques articles à ce sujet:

Repenser vos objectifs

Nouveau mois rime avec nouveaux objectifs. Souhaitez-vous modifier l’objectif de vos campagnes ? Diminuer ou augmenter votre budget ? C’est le moment de vous poser et de trouver une réponse à ces questions.

Comme vous le voyez, analyser et optimiser vos campagnes n’a besoin d’être compliqué. Avoir du succès en PPC est avant tout une affaire de persévérance et de rigueur. Alors, passez chaque jour à travers cette checklist et vous ne devriez pas tarder à voir vos résultats s’améliorer.

Mots clés pour cet article

Auteur

François Painchaud

François un est passionné du marketing et de l'expérience utilisateur. Vétéran du marketing numérique, il a contribué au succès de plus de 1000 projets web en plus de 15 ans. En plus d'être président & associé chez CodeSpark, François est aussi coach à la Fondation Montréal, un organisme qui aide les jeunes entrepreneurs locaux.

Laissons la magie opérer,
travaillons ensemble !

Parlez avec un expert