5 conseils pour communiquer efficacement avec votre agence web

par François Painchaud

Un designer web et chef d’entreprise ne parle définitivement pas le « même langage». Cependant, lors de la réalisation d’un projet numérique conséquent, il est absolument indispensable qu’ils s’entendent et se comprennent.

Dans cet article, vous trouverez donc des astuces qui vous permettront de décoder la langue des créatifs afin de communiquer efficacement vos objectifs d’affaires avec ces derniers. Consultez notre lexique marketing au besoin.

Avant d’aller plus loin, il est important de bien comprendre le métier qu’exercent les designers et agences créatives. Recruter un designer vous permet de bénéficier d’une opinion d’expert et de connaissance pointus sur un domaine particulier, celui de la création de visuels, dans lequel vous ne souhaitez pas vous aventurer seul. Vous leur confiez donc la mission de donner vie à vos idées.

Beaucoup de travail les attend donc. Les 5 conseils suivants vous permettront nous seulement de leur faciliter la tâche, mais aussi de vous assurer que votre relation d’affaires aboutissent à des résultats à la hauteur de vos ambitions.

1. Mettez-vous d’accord sur les résultats plus que sur le processus

Bien qu’il soit mis au service de la profitabilité de votre entreprise, le design n’en demeure pas moins une discipline artistique et donc assez subjective. Ce qui est beau et réussi pour un oeil peut être considéré comme étant laid et confus pour un autre.

Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il est indispensable de vous mettre d’accord avec votre designer sur les résultats quantifiables et les livrables concrets auxquels vous vous attendez.

Par exemple au lieu de réclamer « quelques logos cool et créatifs le plus vite possible » à votre équipe de créatifs vous pourriez plutôt leur demander de vous présenter trois concepts de logos différents d’ici la fin de la semaine que vous départagerez par la suite.

Comme vous le constatez, contrairement à la première option, la deuxième demande place le designer dans une situation claire où ils savent exactement ce qu’il a à faire.

Ces indications claires leur permettront de gagner en efficacité, ce qui vous fera économiser de précieux dollars.

2. Oubliez les « to-do lists », donnez-leur une liste de vos priorités

Lorsque vous confiez un mandat à un designer, il peut être très tentant de leur faire part d’un rapide briefing sur l’histoire de vos compagnies suivies d’une longue liste d’éléments à inclure impérativement à votre projet.

En opérant de cette manière, vous espérez peut-être donner une idée de la « direction » à suivre pour réaliser votre projet.

La mauvaise nouvelle : ces to-do lists n’aident jamais vraiment les designers.

Généralement ce type de listes regroupe les attentes de différents membres de votre entreprise.

De votre VP marketing à votre consultant en TI en passant par vos vendeurs, tout le monde a une idée précise de ce que doit comporter votre projet digital.

Si cette grande diversité de point de vue peut vous aider à penser à des éléments innovants, les rassembler rapidement sur une checklist qui manquera à coup sûr de cohérence ne facilitera pas le travail de vos designers.

Bien au contraire, il risque de perdre un temps précieux à faire ressortir vos attentes de ce flot d’informations.

La solution ? Dites clairement aux designers ce qui est le plus important à vos yeux.

Donnez-leur une liste claire de vos priorités.

  • Quel aspect de votre projet souhaitez-vous mettre de l’avant ?
  • Quels éléments peuvent être sacrifiés afin d’améliorer l’aspect visuel de votre design ?

Voici quelques questions auxquels un designer doit pouvoir répondre en jetant un simple coup d’oeil à votre liste de priorité.

Non seulement cela fournira au designer avec lequel vous travaillez une base d’informations solides sur laquelle baser son projet, mais cela vous donne également l’occasion de bien penser à votre stratégie et à dégager vos priorités d’affaires.

3. Utilisez des exemples visuels et non pas des termes génériques

Aujourd’hui, tout le monde semble vouloir des visuels et interfaces « cool », « modernes », « tendances » et « design ». Par contre, personne n’est vraiment en mesure d’expliquer clairement ce que ces mots signifient, ou sinon les définitions sont bien différentes d’une personne à l’autre.

Au lieu de décrire verbalement vos attentes à un designer, pensez plutôt à lui donner des exemples visuels de ce que vous aimez et de ce que vous ne voulez surtout pas voir sur votre site, votre logo ou votre publicité.

Les designers sont des artistes digitaux et sont ainsi, pour la plupart, généralement des personnes visuelles. Lors d’une réunion avec eux plus que personne, l’expression « une image vaut mille mots » prend tout son sens.

Alors, économisez du temps et évitez les malentendus en trouvant un support visuel à vos objectifs.

4. N’ayez pas peur de dire non

Lorsque vous discutez avec votre designer de votre projet, il est important de leur préciser ce que vous ne voulez absolument pas voir se retrouver dans votre projet.

En plus de leur présenter des exemples concrets des éléments à ne surtout pas intégrer à leurs réalisations, vous pouvez également leur préciser les raisons expliquant votre choix.

Justifier votre décision vous permettra dans un premier temps de faire passer un message clair à vos designers et de vous assurer ainsi que leurs réalisations seront à votre goût.

De plus, cela vous donnera aussi l’occasion de voir si les critères de votre choix sont bels et bien valides et d’obtenir l’avis d’un professionnel à ce sujet. ex

Cela étant dit, il est tout aussi important que vous restiez également à l’écoute des recommandations dont vous font part les designers.

5. Gardez l’esprit ouvert

Ce dernier conseil n’est pas des moindres. Rien n’est plus difficile pour un client que de lâcher prise sur un projet qui lui tient particulièrement à coeur.

Paradoxalement cet attachement profond à la réussite de votre projet numérique peut devenir un obstacle à votre succès.

Si certains aspects de leur réalisation vous paraissent inadéquats ou ne font pas de sens à vos yeux, ne demandez pas immédiatement à vos designers de les changer immédiatement. Engagez-vous plutôt dans une discussion avec eux en leur demandant de vous expliquer pourquoi ils ont opté pour de tels éléments. Leurs initiatives créatives peuvent vous ouvrir des pistes inexplorées qui vous mèneront au succès.

Après tout, vous avez fait appel à eux afin de bénéficier de leur expertise, il sera donc dommage de s’en passer.

Afin que votre relation d’affaires avec vos designers soit fructueuse, il est absolument indispensable de choisir une agence ou un travailleur indépendant en qui vous avez totalement confiance. Passez plus de temps à recruter votre prochain d’affaires vous évitera bien des soucis par la suite.

Mots clés pour cet article

Auteur

François Painchaud

François un est passionné du marketing et de l'expérience utilisateur. Vétéran du marketing numérique, il a contribué au succès de plus de 1000 projets web en plus de 15 ans. En plus d'être président & associé chez CodeSpark, François est aussi coach à la Fondation Montréal, un organisme qui aide les jeunes entrepreneurs locaux.

Laissons la magie opérer,
travaillons ensemble !

Parlez avec un expert