4 questions qui vous aideront à rédiger un plan d’affaires

par François Painchaud

Étant donné cette série d’articles destinés aux futurs entrepreneurs, je ne pouvais pas passer à coté du fameux plan d’affaires.

«  Plan d’affaires » voilà un terme bien corporatif causant bien des soupirs chez les entrepreneurs.

Pourtant, bien plus qu’un simple document rébarbatif destiné aux banquiers, rédiger un plan d’affaires est un gage de succès pour tous ceux qui souhaitent se lancer en affaires.

Dépasser vos a priori et faites de votre plan d’affaires le nouvel allié de votre profitabilité.

Découvrez nos réponses à ces 4 questions que vous vous êtes déjà certainement déjà posées.

Question #1 : Un plan d’affaires, en a-t-on vraiment besoin ?

Si certains entrepreneurs considèrent le plan d’affaires comme une tâche essentielle par laquelle ils doivent absolument passer. D’autres se questionnent sur la nécessité de le réaliser.

Si vous appartenez au premier groupe d’entrepreneurs, félicitations, vous avez bien raison. En plus d’être indispensable, un plan d’affaires peut aussi vous conférer un avantage non négligeable sur vos concurrents.

Si vous faites partie de ceux qui pensent qu’ils peuvent se passer de rédiger un plan d’affaires, vous n’allez pas tarder à changer d’avis.

Le plan d’affaires, la fondation de votre entreprise

Bâtir une compagnie sans plan d’affaires, c’est comme vouloir construire une maison sans avoir réalisé un plan. Non seulement, vous ne saurez pas par où commencer, mais par la suite l’ensemble de vos actions seront désorganisées. Et, cela se fera directement sentir sur vos résultats.

Le plan d’affaires, la concrétisation de votre vision.

Vous avez certainement une idée assez précise du type de compagnie que vous souhaitez créer et du type de produits que vous voulez faire découvrir aux consommateurs.

Un plan d’affaires sert aussi à concrétiser votre vision en vous donnant une idée générale des actions que vous allez devoir poser pour atteindre vos objectifs.

Gardez toujours à l’esprit que votre vision doit absolument aboutir à des actions. En effet, comme l’ancien patron de HP l’a si bien dit:

« Sans exécution, vision est juste un autre mot pour hallucination ».

Concrètement, un plan d’affaires ça sert à quoi ?

Question #2 : Concrètement, un plan d’affaires ça sert à quoi ?

À ce stade, vous êtes peut être déjà un peu plus convaincu de la nécessité de rédiger un plan d’affaires. Cependant, il est possible que vous ayez encore un peu de mal à cerner la fonction concrète de ce document.

Pour vous aider à y voir plus clair, voilà trois manières pratiques d’utiliser votre plan d’affaires.

Un outil de financement

Le plan d’affaires est souvent considéré comme un document destiné aux banquiers. S’il peut être utile à bien d’autres niveaux, les institutions financières sont en effet les premiers fans du plan d’affaires.

Un plan d’affaire bien rédigé permet en effet de montrer aux financiers que vous n’êtes pas qu’un rêveur mais bel et bien un entrepreneur réfléchi et consciencieux.

En effet, au-delà de vos intentions, votre plan d’affaire met de l’avant les actions concrètes que vous allez entreprendre. Définir ces dernières dans le temps permet ainsi de donner aux banques une idée de la rentabilité de votre entreprise au court du temps.

De cette manière, vous prouverez à votre banque le sérieux de votre démarche et trouver du financement sera une tâche bien plus aisée.

Un outil de planification opérationnelle

Comme je l’ai déjà mentionné votre plan d’affaires doit clairement indiquer les actions que vous souhaitez entreprendre afin d’atteindre vos objectifs d’affaires.

Votre plan d’affaires regroupe ainsi votre proposition de valeurs, votre plan marketing, votre planification financière, votre organigramme et idéalement un plan de croissance.

Pour tirer profit de cette liste d’information, tâchez de l’analyser de manière à créer des liens entre les différentes fonctions de votre compagnie.

Par exemple, si votre plan marketing établit que vous devez avoir 1000 nouveaux clients dans 6 mois et que votre organigramme indique que vous n’avez qu’un seul vendeur, demandez-vous comment ce-dernier va pouvoir remplir cet objectif. Créer des partenariats et faire appel à des distributeurs pourraient être une solution dans ce cas.

Ainsi, si la tâche de trouver les bonnes solutions vous revient toujours, votre plan d’affaires vous conduira à vous poser les bonnes questions.

Un outil de vérification

Quand vous devenez votre propre patron, vous n’avez de compte à rendre qu’à vous-même. Si cela représente un avantage considérable, vous allez aussi devoir faire preuve d’une grande discipline si vous voulez atteindre les résultats que vous vous êtes fixés.

La bonne nouvelle est que rédiger un plan d’affaires peut vous aider. En effet ce-dernier indique clairement les objectifs à accomplir et la date à laquelle ils doivent l’être. Ainsi, plus vous le consulter et plus vous saurez conscient de votre progression, et donc des efforts à mobiliser.

En plus de surveiller votre avancée, développez aussi le réflexe de vous poser les bonnes questions.

Par exemple, si vous avez planifié conclure 500 ventes d’ici la fin de mois et qu’au 10, cet objectif est accompli, demandez-vous à quoi cela est dû. Avez-vous fourni un effort tout à fait fantastique ? Ou peut-être sous-estimé vos capacités.

Le but est de trouver des façons de mieux performer à l’avenir et d’ajuster vos objectifs.

Télécharge

Question #3 : Concrètement, que doit contenir mon plan d’affaires ?

Maintenant que vous avez découvert les certains bienfaits du plan d’affaires, il ne vous reste plus qu’à le rédiger. Avant de commencer, gardez à l’esprit que la longueur de votre plan d’affaire n’est pas lié à sa qualité.

Vous pouvez donc vous permettre d’être concis tout en restant pertinent.Les graphiques peuvent aussi vous permettre de résumer efficacement vos idées, alors n’hésitez pas à en utiliser.

Commencez par présenter votre entreprise.

La première partie de votre plan d’affaires devraient inclure un descriptif de votre entreprise, votre raison d’être.

Définissez entre autre l’industrie dans laquelle vous évoluez, ses tendances actuelles et perspectives d’avenir. Par la suite, présentez brièvement les clients de cette industrie que vous souhaitez cibler. Bien entendu, parlez également des produits et services que vous comptez développer et votre place dans cette industrie.

Cet exercice permettra aux personnes qui vous lisent d’avoir un meilleur aperçu de votre environnement et de ce que vous souhaitez accomplir. De plus, cela vous donnera aussi l’occasion de réfléchir davantage à votre proposition de valeur.

Si vous avez besoin d’aide à démarrer votre plan d’affaires, visitez le site de la BDC pour y trouver quelques modèles.

Réfléchissez à votre marché

Après vous êtres livré à une analyse de votre marché, vous serez en mesure de préciser votre marché cible et de définir votre positionnement souhaité.

Vous pouvez aussi commencer à réfléchir aux actions marketing que vous souhaitez poser pour rejoindre votre clientèle-cible, communément appelé persona.

Analysez votre compétition

Beaucoup de sportifs de haut niveau passent de longues heures à analyser les vidéos des performances passées de leurs adversaires. Cela leur permet de déceler leurs forces et leurs faiblesses afin de trouver la meilleure façon de les battre.

De la même manière, vous intéressez à vos concurrents vous permettra de trouver comment vous différencier d’eux et leur prendre des parts de marché.

Décrivez vos produits

Vos produits et services sont au cœur de votre compagnie. En rédigeant votre plan d’affaires, décrivez-les avec le plus de précisions possibles tout en indiquant les clients auxquels ils sont destinés.

Vous pouvez aussi penser aux produits que vous souhaiteriez développer à l’avenir. Cela vous permettra ainsi de préparer votre marché, mais aussi votre compagnie à l’arrivée de ces-derniers.

Parlez de votre organisation du travail

Un des aspects à considérer est la division des tâches au sein de votre compagnie. Assurez-vous de définir à l’avance qui sera responsable de quoi. Cela vous évitera de vous retrouver dans des situations confuses.

Abordez l’aspect financier de votre compagnie

Cette dernière partie est celle qui ravira votre banquier. C’est le moment de parler de vos prévisions de ventes et de vos attentes en termes de dépenses. Précisez également par quels moyens vous comptez vous financer.

Votre plan d’affaires est désormais complet. Après autant d’effort, une question vous occupe l’esprit : allez-vous pouvoir garder le même plan d’affaires pour toujours ?

Mon plan d’affaires, je le garde combien de temps ?

Question #4 : Mon plan d’affaires, je le garde combien de temps ?

Si votre compagnie rencontre le succès que vous espérez, vous êtes bien conscient que vous allez devoir créer un nouveau plan d’affaires dans 10 ans, mais devriez-vous le changer avant ?

Pour répondre à cette question, il faut se souvenir qu’un plan d’affaires, par définition, ne sera jamais entièrement juste. À moindre d’avoir un incroyable don, toutes vos prédictions ne réaliseront jamais exactement tel que vous l’avez prévu.

C’est pourquoi, vous devrez absolument ajuster vos objectifs et vos stratégies en conséquence.

Le marché évolue, vos clients changent, alors pourquoi le plan d’affaires devrait rester tel quel?

Ainsi, même si la structure de votre plan d’affaires reste similaire, il est important de le mettre à jour régulièrement. Lorsque vous débutez, optez pour des révisions mensuelles. Avec le temps et l’expérience, vous pourrez les espacer par la suite.

Les éléments à mettre à jour.

Chaque mois, pensez à modifier vos budgets prévisionnels et votre prédiction de ventes en fonction de votre performance actuelle. Assurez-vous également que les dates limites d’atteintes de vos objectifs soient toujours raisonnables.

Annuellement, vous pouvez aussi améliorer votre plan d’affaires en discutant avec vos clients et les autres joueurs de votre industrie. Cela vous permettra de vous assurer que votre positionnement et votre avantage concurrentiel soient toujours pertinents.

Vous avez à présent tous les outils en main pour débuter la rédaction de votre plan d’affaires.

Vous l’aurez certainement déjà constaté : une des dimensions les plus importantes de votre plan d’affaire est la définition de vos objectifs. Qu’ils soient financiers, commerciaux ou marketing, ces-derniers doivent être pertinents et atteignables tout en étant motivants.

Se fixer des objectifs qui vous aideront à atteindre votre plein potentiel de profitabilité est un véritable art, tel un artisan, pratiquez-vous!

Télécharge

Mots clés pour cet article

Auteur

François Painchaud

François un est passionné du marketing et de l'expérience utilisateur. Vétéran du marketing numérique, il a contribué au succès de plus de 1000 projets web en plus de 15 ans. En plus d'être président & associé chez CodeSpark, François est aussi coach à la Fondation Montréal, un organisme qui aide les jeunes entrepreneurs locaux.

Laissons la magie opérer,
travaillons ensemble !

Parlez avec un expert